Sachez que la réussite d’un plat dépend en grande partie de la cuisson. Avec un mini four, vous pouvez cuire toute sorte d’aliment. Vous devez simplement sélectionner le mode de cuisson qui convient à la préparation envisagée.

Mode de cuisson par convection naturelle : l’option classique

Pour faire cuire vos aliments avec un mini four, vous pouvez vous contenter de choisir le mode de convection naturelle. C’est l’option classique qu’on retrouve sur la plupart des élaborations. Lorsque la cuisson par convection naturelle est programmée, les deux résistances du mini four s’activent.

Il y a circulation de l’air chaud à la verticale, et ce pour une répartition homogène entre le dessus et le dessous du plat. Ce mode de cuisson est particulièrement recommandé pour les cuissons lentes et douces. Il permet d’obtenir des viandes maigres et fondantes.

On apprécie notamment la convection naturelle à cause de la simplicité de son utilisation et de son entretien facile. Toutefois, il consomme beaucoup d’énergie et les odeurs ont tendance à se mélanger aux plats durant la cuisson.

Privilégier le mode de cuisson par chaleur tournante

Le mini four peut aussi embarquer le mode de cuisson par chaleur tournante qui fonctionne grâce à un ventilateur. Celui-ci est installé au niveau de la partie arrière du four. Le mode de cuisson par chaleur tournante favorise la cuisson des aliments à partir de l’air pulsé ou de l’air brassé.

L’avantage principal est une répartition de la chaleur de façon uniforme, ce qui permet de cuire les plats en profondeur. Avec ce mode de cuisson, il est possible de cuire facilement les poissons, les viandes et les pâtisseries.

Aussi, les odeurs ne se mélangent pas quand on opte pour la chaleur tournante. L’inconvénient majeur de ce mode de cuisson est le fait que le ventilateur rend le mini four assez bruyant.